Menu

Service client : Clément Emilie Alexandre au 05 63 51 18 26

mail
Livraison offerte dès 75€ de commande et sur toutes les cordes (France métropolitaine)

Violon avec ou sans coussin ?


Le violon est un instrument noble aux sonorités profondes et au vibrato large. Apprendre à en jouer demande de la rigueur, une bonne posture et une motricité souple. Les appuis répétés sur la clavicule et la sollicitation des trapèzes peuvent être douloureux selon la fréquence des apprentissages et la durée de pratique. Le coussin de violon ou épaulière peut faciliter la prise en main de l’instrument ou obstruer le lien entre le corps et les vibrations de l’instrument selon les afficionados. Cet article tiré du guide violon a pour vocation de vous aider à y voir plus clair sur le choix d'un coussin ou pas.


violon avec ou sans coussin

Violon avec coussin


Pour les défenseurs de l’épaulière, il est important, au début d’utiliser un coussin pour assimiler la posture standard et appropriée à l’exercice du violon. Il permet ainsi au débutant de se concentrer sur le jeu de la main droite et d’adopter une posture correcte.

Le coussin a pour autres avantages :

  • Le maintien de l’instrument
  • L’ancrage d’une posture adapté
  • Le soulagement de la main gauche
  • La prévention de tensions des trapèzes
  • Le relâchement en cas de fatigue

Mais pour d'autres, il est un obstacle au développement du jeu et à la dextérité du violoniste.


Violon sans coussin


Pour certains, l’épaulière constitue une entrave à l’acoustique de l’instrument, car il en affecte la sonorité et les vibrations. Il empêche le lien entre le corps et le violon. Un violoniste ressent la musique dans ses os et ses muscles lorsqu’il chauffe son outil. Il peut aussi donner de mauvaises habitudes au niveau de la posture, et du geste. Il change le jeu et affecte le son.

Jouer sans épaulière permet une plus grande liberté et un développement de la position de la main gauche. Du fait de sa mobilité, elle permet un jeu libre. Ainsi, le musicien peut démancher et faire vibrer l’instrument au gré des notes et du rythme.

Jouer sans coussin est un gage de talent, de dextérité et de maîtrise de son instrument. Mais pour y parvenir, cela nécessite d’avoir une bonne technique et un niveau confirmé.


Comment choisir son coussin de violon ?


Si l’usage du coussin est recommandé, il faut au préalable bien le choisir.

Les points importants à considérer sont :

  • La hauteur
  • La largeur
  • L’inclinaison

Dernier détail primordial mais non-négligeable, le choisir en fonction de la taille du violon.

On peut en trouver d’entrée de gamme comme à un prix plus conséquent, c’est selon votre choix et votre budget.

Les différents modèles sur le marché associent des matières diverses comme le métal, le bois et le carbone. Les coloris sont aussi variés selon les types proposés. Les marques les plus en vogue en matière d’épaulière sont :

Pour des raisons de morphologie, l’achat d’occasion est à proscrire pour ce type d’accessoires.

Il existe des coussins pliables et compacts. Ils sont pratiques à transporter et se glissent facilement dans l’étui du violon.


Violon avec ou sans coussin ? Paroles de professionnels


Alors avec ou sans coussin ? Les professionnels s’accordent à dire qu’il est recommandé de savoir jouer avec et sans épaulière. Son usage est préconisé notamment pour les débutants afin de se familiariser avec la posture, les gestes et le jeu. Après une certaine aisance, il est conseillé de jouer sans pour travailler sa dextérité. Cependant, l’épaulière reste une solide béquille en cas de fatigue, de pratique assidue, pour soulager la clavicule et les trapèzes et ce même pour les prodiges du violon.


En savoir plus

 
  En cours de chargement...