Menu

Service client : Clément et Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

Vos cadeaux violon.com à temps sous le sapin avec Colissimo

Humidificateurs et Hygromètres

Pourquoi utiliser un hygromètre?
Un hygromètre sert à mesure le taux d'humidité dans l'air ambiant.
Votre instrument est fait de bois qui va bouger en fonction de l'humidité. La colle réagit également à la chaleur et à l'humidité. C'est pour cela qu'il est important de contrôler l'humidité autour de votre instrument, qui doit être maintenue entre 40 et 60%.

A quoi sert un humidificateur?
L'humidificateur a pour rôle d'augmenter l'hygrométrie quand celle-ci est trop faible. Deux systèmes sont disponibles : soit une boite qui se met dans l'étui de l'instrument, soit le Trophy, qui s'insère dans les ouïes de l'instrument.

Par ordre décroissant
Par ordre décroissant

hygromètre violon

Humidificateurs et hygromètres pour violon : en quoi est-ce indispensable ?


Le bois de votre violonréagit aux changements de température et d’hygrométrie de l’air ambiant. Pour éviter de petits problèmes ou de vrais désastres, vous devez surveiller son environnement hygrométrique.


Trop d’humidité dans l’air en été


Pendant la saison estivale, bien que nous ne le ressentions pas la plupart du temps, l’air est chargé d’une certaine humidité. De même, nous avons tendance à transpirer davantage. Votre instrument, placé près de votre corps, va absorber une partie de cette humidité qui peut lui être préjudiciable.
Que va t-il se passer alors ? Le matériau de votre violon va se gonfler, très légèrement bien sûr, mais suffisamment pour engendrer des dégâts. Des décollages sont à craindre entre les différentes pièces si la colle utilisée pour la fabrication du violon est une colle organique. Dans le cas contraire, l’instrument subissant des contraintes, des déformations risquent d’apparaître, notamment sur le chevalet et la touche. Quel que soit le niveau des dégradations, celles-ci affecteront les propriétés acoustiques de l’instrument ; même s’il est encore « jouable », un passage chez un luthier sera indispensable.


Et en hiver?


Contrairement à ce que l’on peut ressentir, le climat hivernal est moins humide qu’en été, cependant, le problème n’est pas résolu pour autant. Nos pièces à vivre et à travailler sont soumises à une diminution hygrométrique importante à cause du chauffage, et finalement nous vivons dans des atmosphères asséchantes. Votre violon n’apprécie pas davantage ce contexte et va de nouveau réagir. Le degré d’hygrométrie est cette fois trop bas, le bois du violon va se rétracter.
Les premiers signes en seront perceptibles par le relâchement des chevilles et l’instrument tiendra difficilement l’accord, entraînant des difficultés pour jouer juste. La colle asséchera et les pièces risqueront de se décoller. Le bois lui aussi se rétractera, provoquant des tensions entre les différentes pièces et de potentielles déformations ou fractures de sécheresse.


Faut-il s’alarmer des changements hygrométriques ?


Oui, bien sûr, car les conséquences peuvent être dramatiques :

  • relâchement des chevilles et impossibilité de jouer juste ;
  • perte des qualités acoustiques ;
  • déformations des pièces ;
  • décollages ;
  • fissures.

Cependant, les violonistes ont à leur disposition des accessoires parfaitement adaptés pour la surveillance de l’hygrométrie optimale, celle-ci se situant entre 50 % et 60 %. Elle reste acceptable jusqu’à 40 % dans la fourchette basse et 70 % dans la fourchette haute.


Utilisation d’un hygromètre et d’un humidificateur


L’hygromètre, qui se décline en deux versions (électronique et à cadran), permet de surveiller le taux d’humidité du milieu ambiant et d’anticiper les dépassements supportés par l’instrument. Il suffit de le glisser dans l’étui violon, certains sont même déjà inclus.

Associé à cet accessoire, l’humidificateur pour violon va réguler l’hygrométrie et la maintenir à un taux constant afin que l’instrument ne subisse pas de stress. Il se présente soit comme une petite boite à laisser dans l’étui, soit comme un « cordon » à insérer dans les ouïes du violon lorsque l’on ne joue pas.


L’utilisation de ces deux accessoires est essentielle pour prendre soin de son instrument à cordes et lui éviter des dommages évitables et parfois irrémédiables.


En savoir plus :

 
  En cours de chargement...