Menu

Service client : Clément et Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

Comment bien entretenir son violon

Comme pour tout instrument, il est nécessaire d'assurer un entretien quotidien de votre violon afin d'être sûr de conserver celui-ci dans le temps. Il n'est pas rare de voir des violons âgés de plus de 100 ans et ce grâce à un entretien quotidien !

La question que l'ont peut alors se poser est la suivante : comment assurer la longévité de votre violon et lui permettre de conserver sa sonorité et son éclat ? Quelques gestes simples et des précautions élémentaires protégeront votre instrument et le maintiendront en excellent état pour de nombreuses années.

 

L'entretien de base

  • La première des recommandations est de toujours se laver les mains avant de jouer ou même de toucher le violon. Le vernis de la table est délicat et supporte mal l'humidité, la transpiration ou la graisse. Aussi est-il indispensable d'essuyer l'instrument, la touche et les cordes avec un chiffon doux et sec dès que vous avez fini de jouer.

  • La colophane est nécessaire pour faire vibrer les cordes et produire un beau son, mais appliquée en couche épaisse, elle nuira à la sonorité de votre violon. Mieux vaut une couche fine, à renouveler régulièrement en fonction de l'adhérence et de l'accroche que vous souhaitez. Il est donc inutile de la passer systématiquement à chaque fois que vous jouez. 

  •  

    colophane pour violon
    Une colophane pour violon

     

  • Pour que votre archet garde ses qualités, pensez à le détendre soigneusement dès la fin de la séance en veillant à ne pas passer les doigts sur la mèche pour éviter de la graisser. 

  • Entre deux utilisations, c'est dans son étui que votre violon est le mieux protégé contre les chocs, le froid et l'humidité. Une housse-pyjama ou un tissu doux lui éviteront les secousses et les brusques changements de température. 

  • Le bois du violon est, par nature, très sensible aux excès d'humidité ou de sécheresse de l'air. Sa dilatation ou sa contraction peuvent produire des sons parasites. Plus grave, le bois se fragilise et peut se fendre. Pour éviter ces inconvénients, l'utilisation d'un hygromètre est recommandée. Si le taux d'humidité est trop faible, un humidificateur d'étui est indispensable. 

 

hygrometre et humidificateur
Un hygromètre à gauche et un humidificateur à droite

 

Les ajustements réguliers pour votre violon

Différents éléments de votre violon doivent être régulièrement vérifiés afin que la sonorité de l'instrument reste idéale. 

  • Les cordes sont à changer avant qu'elles ne s'oxydent et ne cassent. Lorsqu'elles commencent à être un peu rêches et que le son change de hauteur, il est préférable de mettre des cordes neuves. Elles sont remplacées une à une afin que la position du chevalet ne se modifie pas. Veillez à toujours avoir un jeu de cordes de rechange. N'oubliez pas, à chaque changement de corde, de mettre du graphite sur le chevalet et le sillet, là où repose la corde, pour que celle-ci glisse correctement au moment de l'accordage.

  • La position et l'usure du chevalet doivent être régulièrement contrôlées. Vous pouvez le redresser vous-même lorsque la courbure n'est pas trop importante, afin que les pieds du chevalet colle à la table d'harmonie. S'il penche plus sévèrement, il doit être remplacé.

  • Les chevilles doivent tourner aisément, mais avec le temps et les sollicitations répétées, il arrive qu'elles deviennent glissantes ou qu'au contraire elles coincent. Il faut alors les démonter une par une et, lorsqu'elles glissent, déposer un peu de craie sur les parties qui touchent le bois. Lorsqu'elles sont difficiles à tourner, la même opération doit être effectuée avec du savon de Marseille ou un bâton de produit spécifique, le savon pour chevilles, plus pratique à utiliser.

  • Pour entretenir le vernis du bois et sa brillance, il est recommandé d'utiliser de la popote, environ une fois par an. On passe une fine couche de ce produit de nettoyage sur le bois du violon, on laisse agir quelques instants, puis on frotte avec un chiffon doux afin de supprimer toutes les marques de doigts et de faire briller. L'application de tout autre produit non professionnel est à proscrire !

 

Dans l'atelier du luthier

Pour que votre violon reste en parfait état, il est recommandé de l'emmener tous les six mois chez le luthier. Celui-ci vérifiera son état, procédera à un nettoyage complet et effectuera les ajustements nécessaires : reméchage de l'archet, réajustage des chevilles, redressage de touche...

La visite chez le luthier s'impose également si les cordes s'encrassent ou cassent trop souvent et, évidemment, en cas de fente ou de décollement du bois. En cas de doute, il est toujours préférable de ne rien tenter par soi-même et de prendre conseil auprès du professionnel. Lui seul possède les connaissances et le savoir-faire nécessaires pour effectuer les réparations de manière à préserver intégralement la valeur musicale de l'instrument.

 

L'entretien d'un violon est relativement simple mais exige d'être effectué avec soin et régularité, en utilisant des produits appropriés. C'est à ces conditions que la beauté de votre instrument et la pureté de sa sonorité pourront être longtemps préservées.

 

Découvrez tous nos accessoires pour violon dans notre boutique :

Par ordre décroissant
Par ordre décroissant

 

Voici une vidéo récapitulative de tout les conseils que nous venons de vous présenter

 

  • Collaphanes et allergies
  • Comment appliquer la colophane sur mon archet de violon ?
  • Comment accorder son violon ?
  • Comment tenir son violon correctement ?
  •  

    Article issu du guide de violon.com

     
      En cours de chargement...