Menu

Service client : Clément Emilie Alexandre au 05 63 51 18 26

mail
SOLDES D'ÉTÉ ! Profitez tout de suite de -10% sur TOUT le site avec le code CLAFETE22-->

Présentation de marque : Corelli par Savarez


Plutôt pointilleux dans vos choix et désireux de maîtriser votre budget, vous êtes en quête d’une marque dont l’excellente réputation est connue de tous les musiciens qui jouent d’un instrument à cordes frottées ? Alors lisez donc cet article qui vous décrit le savoir-faire d’une entreprise qui a su faire ses preuves jusqu’au-delà des frontières le tout en proposant une offre accessible à tous. Vous aurez plaisir de le retrouver à toute heure du jour ou de la nuit dans notre guide violon.


Corelli ou l’ambition d’une famille en quête de progrès : Du boyau au nylon grâce à l’évolution technologique


Sur le marché depuis 1770, les cordes fabriquées par la famille Savaresse ont permis de bâtir un véritable empire et même un patrimoine. D’abord nues, elles sont ensuite travaillées de sorte à obtenir un filage avec d’autres matériaux tels que l’acier, le bronze ou encore la soie jusqu’à l’arrivée du nylon. C’est d’ailleurs grâce à l’évolution technologique que cette fibre a pu être utilisée pour la fabrication de cordes que l’on qualifie de performantes. Déjà 160 ans que Savarez s’est implantée en France tandis qu’une avancée considérable pour l’industrie des instruments de musique leur permet de se démarquer de la concurrence. Vingt ans plus tard l’équipe relève à nouveau le défi car c’est à ce moment précis qu’ils sortent des modèles disponibles en différentes tensions : faible, moyenne et basse. Après la guitare, c’est au tour des violons et des autres instruments de quatuor de profiter d’un savoir-faire exceptionnel et pour cause : les cordes Corelli sont destinées à cet usage.


Du violon jusqu’à la contrebasse, aucun instrument n’est laissé au hasard lorsqu’il s’agit de créer des cordes spécifiquement conçues pour l’un d’entre eux.


5 gammes différentes conviennent pour la lutherie :

  • Corelli, pour les contrebasses et les altos
  • New Crystal, une version améliorée compatible avec les violons et les altos
  • Cantiga, une gamme prévue pour les professionnels
  • Alliance Vivace, dont la composition contient une combinaison de matériaux spécifiques
  • Solea, une gamme qui présente une nouvelle texture de cordes

  • Les jeux dotés de tungstène conviennent aux contrebasses et ce en raison de leur diamètre qui facilite grandement le jeu d’archet et pour cause : l’utilisation de ce matériau à haute densité contribue à l’excellente qualité de ces cordes qui sont très agréables à jouer. Aussi, le son qu’elles produisent n’est pas seulement puissant mais il est également très riche, pour le plus grand bonheur des petits comme des grands contrebassistes.


    Quant à l’alto, il profite du savoir-faire de cette famille qui a su faire preuve d’innovation. Les techniques de fabrication ont, en effet, permis d’intégrer l’acier dans le filage de ces cordes. Cet ajout, en plus d’apporter de la brillance et de la chaleur au son accélère la réponse qu’elles donnent à l’archet. Certaines notes, dont les cordes sont vendues à l’unité, affichent dans leur composition de l’aluminium ou du tungstène, des matières premières qui influent la couleur du son, entre autres.


    Nous sommes en 1980 et le nylon fait désormais partie intégrante de la composition de ces consommables depuis que la gamme Crystal Corelli a vu le jour la même année. Divers matériaux spécifiques sont sélectionnés pour créer un alliage autour de ce noyau synthétique qui représentait, à l’époque, une révolution pour les violonistes mais aussi pour les altistes. Des améliorations ont été effectuées une trentaine d’années plus tard, rendant l’expérience encore plus mémorable pour nos amis musiciens. Elles ont été rebaptisées « New Crystal ».


    Le succès est au rendez-vous et l’entreprise familiale n’a pas fini de surprendre sa clientèle avec sa persévérance. L’envie de relever des défis est constante et Savarez se lance dans la production de cordes spécialement conçues pour les professionnels. Le traitement de certains métaux spécifiques qui sont rassemblés pour créer cette nouvelle corde est fait de sorte à ce que celle-ci présente une qualité exceptionnelle. Le résultat est à la hauteur de leurs attentes dans la mesure où ils peuvent jouer aussi bien de la musique de chambre comme symphonique ou même encore des concertos avec celles-ci. Le son est riche et notamment dans les graves dont l’intensité est constatée. Une fois montées, il est impossible de s’en passer d’autant plus qu’elles sont très résistantes et, de ce fait, durables dans le temps. L’altiste aussi bien que le violoniste sait grandement apprécier la réactivité des Cantiga avec lesquelles il peut s’en donner à cœur joie.


    Une production artisanale signée Savarez : un nom connu de tous les passionnés


    Bien plus d’une décennie s’est écoulée depuis la création de cette société dont la réputation est connue de tous ceux qui font partie de cet univers. L’histoire n’est pas prête de s’arrêter et le savoir-faire ancestral se transmet de génération en génération.


    L’Alliance Vivace fait son entrée sur le marché pour le plus grand bonheur des violonistes les plus exigeants mais aussi des altistes. Près d’une décennie s’est écoulée depuis le début des recherches qui mènerait la firme vers le procédé qui leur permettrait d’intégrer de nouveaux matériaux dans leur composition. L’année 1990 représente alors un tournant pour la famille Savaresse qui a œuvré pendant 7 ans avant de trouver la solution à leur problème.


    La particularité de cette corde réside dans sa fibre en composite grâce à laquelle la résistance est parfaite. Ni la pluie ni le vent ni les températures les plus extrêmes ne peuvent venir à bout de celles-ci. Les avantages du boyau sont retrouvés sans les inconvénients et ils sont même meilleurs, c’est pour dire. Une faible pression de l’archet suffit à obtenir ce son chaud et rond que nous offre le boyau à la différence que l’on ressent beaucoup plus les harmoniques grâce à l’Alliance Vivace.


    C’est avec un sentiment de nostalgie que cette référence fait écho à l’origine de la création des cordes Savarez. Le père fondateur avait ouvert, à cette époque, une fabrique dans laquelle il travaillait le boyau et ce que l’on peut dire c’est que le grand public lui attribuait une certaine valeur car de très bonne qualité. Les locaux se trouvent toujours dans la ville d’origine, à savoir Lyon et plus précisément une commune située dans la métropole : Caluire-et-Cuire. La Ville des Lumières est connue pour le septième art mais on peut y retrouver des noms célèbres qui s’y sont implantés en vue d’entretenir la passion et le partage entre les individus grâce à la musique. Savarez illustre parfaitement ce cas de figure d’autant plus qu’il s’agit de cordes qui sont fabriquées en France et à la main. C’est un fait, cette caractéristique est un véritable atout qui représente un gage d’authenticité dans l’industrie des instruments de musique.


    La dernière référence en date est récente puisque la gamme Solea vient tout juste de sortir en vue de répondre aux exigences de tous. Elles sont à la fois souples et résistantes et cela se ressent dès l’instant où la mèche de l’archet rentre en contact avec les cordes. C’est une toute nouvelle texture à laquelle ont accès les violonistes et ce grâce au filage qui entoure l’âme multifilaments synthétiques. Ce travail d’orfèvre rend le son brillant tandis que les nuances s’étendent davantage, offrant ainsi une large palette.


    Partout en Europe et parfois même au-delà, Savarez sait convaincre un public large grâce à tout le travail de recherche que les collaborateurs ont accompli pour proposer des jeux de cordes qui s’accordent parfaitement avec tous les instruments de quatuor, mais pas que. Que l’on joue sur un violon moderne ou ancien, la gamme Corelli réserve des surprises qui répondent aux besoins de tous les musiciens.


    Marie Cantagrill, une jeune soliste française plusieurs fois lauréate de divers concours nationaux et internationaux a su trouver dans les Cantiga tout ce qu’elle recherchait en termes de réactivité pour son archet de violon.


    Quant à Theo Ceccaldi, c’est son alto qui a servi de représentation pour ces cordes dont la tension va de faible à forte. C’est cette dernière qu’il a choisi en vue de montrer son potentiel et pour cause : il a été élu Musicien Français de l’année par Jazz Magazine en 2016.


    Violoncelliste depuis sa plus tendre enfance, David Poro a été conquis par les Corelli avec lesquelles il continue d’exercer sa passion depuis maintenant un quart de siècle. Le dijonnais a joué au sein de l’Orchestre de la francophonie pas plus tard que l’année dernière et remporte le concours d’Excellence organisé par la Confédération Musicale de France à seulement 18 ans.


    Au tour de la contrebasse d’être équipée des cordes de cette marque pour assurer les spectacles de musiciens aujourd’hui devenus professionnels. Le jeu dont la tension est moyenne donnent l’opportunité à François Rabbath d’accompagner des figures de la scène française. L’une de ses plus grandes fiertés a été d’enseigner l’apprentissage de cet instrument grâce à une méthode révolutionnaire qui a su convaincre des milliers de débutants. Originaire de Syrie, il est aussi devenu l’un des professeurs du Conservatoire National de Musique de Paris.


    Sans conteste, la réputation de Savarez n’est plus à faire et les éloges sont toujours amplement méritées. Tout le monde parvient à trouver un jeu de cordes à son image et dont les caractéristiques répondent à chacun de leurs besoins. Aussi, nous espérons que cet article vous donnera envie de vous laisser tenter par l’un de leurs produits voire même plusieurs. En cas de doute, sachez que nous sommes joignables du lundi au vendredi afin de répondre à vos questions. N’hésitez pas à nous solliciter, nous sommes là pour ça !


    Vous pouvez également lire :


    Article rédigé par Jordane le 1 juin 2022

 
  En cours de chargement...