Menu

Service client : Clément et Alexandre au 05 63 51 18 26

mail

Livraison gratuite ds 75 de commande

Définition et description d'un violoncelle

En tant que violoncelliste, il m'arrive souvent qu'un passant m'arrête dans la rue, et que, voyant mon dos chargé d'une grosse housse bombée, celui-ci me dise : «hooo ! Vous jouez de la guitare ? » Quel violoncelliste n'a jamais été dans cette situation, un petit sourire sur les lèvres.... « Non, Non... C'est un violoncelle ! » Un quoi ?

 

Un violon... quoi ?

 

Tout comme son petit frère le violon, le violoncelle fait partie de la grande famille des instruments à cordes frottées. Cette famille compte également l'alto et la contrebasse, pour les plus connus.

 

Description Violoncelle

 

Pour ce qui est de la structure de l'instrument, elle est sensiblement la même pour le violon, l'alto, le violoncelle ou encore la contrebasse. Les principales parties du violoncelle sont donc les suivantes :

  • la caisse de résonnance, composée de la table d'harmonie percée des deux ouïes en « f », des éclisses et du dos
  • la touche en ébène sur laquelle le violoncelliste positionne ses doigts pour déterminer la hauteur dela note
  • le chevalet qui tend les cordes et transmet les vibration à la table d'harmonie
  • l'âme, petit bout de bois invisible, inséré dans la caisse, et qui permet l'amplification du son
  • Le cordier, sur lequel les cordes sont fixées
  • les chevilles pour l'accordage des cordes
  • la volute à la tête de l'instrument

 

Les bois de lutherie généralement utilisés pour la fabrication d'un violoncelle sont l'épicéa, l'érable ondé, et l'ébène. Les accessoires (cordiers et chevilles) sont généralement en ébène, mais pour des raisons esthétiques peuvent être en buis, palissandre, ou même érable ondé.

 

Le violoncelle s'est développé quelques temps après la viole de gambe, et a peu à peu pris le dessus. A l'origine un instrument d'accompagnement, en basse continue avec le clavecin, le violoncelle est devenu un instrument virtuose, notamment avec la période romantique. De nos jours, le violoncelle a même trouvé sa place dans la musique actuelle, et même le rock (avec par exemple le groupe Two cellos).

 

Comment fonctionne un violoncelle ?

 

Le son de cet instrument est produit par la vibration de ses 4 cordes, amplifiée par la caisse de résonnance. Les cordes peuvent être mises en vibration par le pincement des cordes par les doigts de l'instrumentiste, comme pour la guitare, ou par l'archet qui frotte les cordes.

Comme le violon, le violoncelle est accordé en quinte : ses cordes sont accordées, de la plus grave à la plus aigue, en Do-Sol-Ré-La, comme pour l'alto, mais une octave plus bas. Les cordes peuvent être en boyau, en acier ou synthétique.

 

Le violoncelle fait partie des instruments ayant la plus grande tessiture c'est-à-dire pouvant fournir le plus large spectre de fréquences, autrement dit, avec le plus grand nombre de notes du grave à l'aigu. D'autre part, il est souvent affirmé que cet instrument est celui qui se rapproche le plus de la voix humaines. C'est surement pour cette raison que ses sonorités déclenchent souvent de fortes émotions dans l'auditoire.

 

Le violoncelle se joue assis, positionné entre les genoux. Sa forme actuelle a été fixée par le grand luthier du 16ème siècle : Andrea Amati. La pique permettant de stabiliser l'instrument a été ajoutée au milieu du 19ème siècle. En effet, avant cette date, l'instrument se jouait posé directement sur les mollets, mais le développement de la virtuosité sur cet instrument a nécessité une plus grande stabilité.

 

Homme jouant du violoncelle

 

Le violoncelle, ça s'apprend comme le violon, non ?

 

La technique du violoncelle est assez différente de celle du violon. La tenue de l'instrument étant très différente, la taille également, il en résulte que la technique de tenue d'archet, et de positionnement des mains est différente. Il n'est donc pas aussi évident de passer d'un violon à violoncelle, que d'un violon à un alto par exemple.

 

A noter par exemple, l'une des spécificité de la technique du violoncelle est l'utilisation du pouce à la main gauche dans les positions hautes : le pouce n'est alors plus placé sous le manche, mais vient se positionner sur la touche pour lui même jouer des notes.

 

Les partitions pour violoncelle sont en générale écrites en clé de fa. Cependant, après quelques années de pratique, il vous faudra lire également les clés de Sol et les clés d'Ut 4, si vous voulez profiter de toutes les compositions de l'époque romantique entre autre.

 

Néanmoins, soyez rassuré, la position pour jouer du violoncelle est très confortable, et assez naturelle. Si vous n'êtes pas crispé, vous trouverez facilement vos repères pour une bonne tenue de l'archet, permettant un beau son, et un vibrato des plus poignant.

 

Pour conclure ma petite histoire, après avoir rapidement décrit aux passants l'instrument qui se trouvait sur mon dos, j'obtiens souvent la même réaction : un regard ému, la main sur le cœur, ils me disent : « haaaa ! Comme j'aime le son du violoncelle ! Je suis toujours ému quand j'en entend un ! »

 

 

Vous pouvez également lire :

 
  En cours de chargement...